Pilote d’avion est un métier qui fait souvent rêver. Mais avez-vous pensé qu’il puisse être le vôtre ? Bien sûr, tout le monde ne peut pas devenir commandant de bord chez Air France, mais il est tout à fait possible d’apprendre à piloter un petit avion pour faire des sorties et voir des endroits autrement. En ce moment, il est tellement agréable d’admirer d’en haut les couleurs automnales.

Avec un peu plus d’expérience, on peut aller partout en France, voyager dans les pays voisins et même se dire : « Et pourquoi pas plus loin ? ».Cela dépend des envies et des moyens personnels.

La France est le deuxième pays au monde après les USA en nombre de pilotes privés.

Il y a 600 aéroclubs et plus de 40 000 licenciés dont 3 000 femmes (et oui, seulement !). Chacun peut forcement trouver un club près de chez lui. On peut obtenir son brevet pour environ 6 000 euros. Dans ce forfait sont inclus les cours théoriques, 45 heures de vol (avec, puis sans instructeur), la cotisation, l’assurance, la visite médicale, la documentation, etc…

C’est le minimum si vous êtes vraiment très doué, sinon rajoutez encore quelques heures de formation : il est indispensable de se sentir sûr aux commandes de son appareil.

Une fois les grosses dépenses faites, c’est à vous de voir comment utiliser votre PPL (Brevet de Pilote Privé). On peut se perfectionner en passant sur un avion à 4 places ou plus ; en apprenant le vol de nuit ; à voler sans visibilité ; à piloter d’autres types d’avion ou en devenant instructeur. Il y en a qui ont fini sur des Airbus ou des Boeing : la formation en aéroclub est une des filières pour devenir pilote professionnel.

Dès l’âge de 15 ans on peut passer le Brevet de base.

Après une formation théorique et pratique, on peut obtenir le droit de voler tout seul aux alentours de l’aéroport, sans s’éloigner de plus de 30 km . Bien sûr, on ne peut pas encore prendre des passagers. A 17 ans, il est possible de passer son PPL. C’est une année plus tôt que le permis de conduire une voiture!

Partir en week-end au bord de la mer en avion.

C’est quelque chose qu’on ne fait pas toutes les semaines, mais pourquoi pas une fois de temps en temps? Voici un exemple de prix, selon les tarifs de l'Aéroclub Hispano-Suiza (le plus important de France): Si on décide de partir à quatre de la Région Parisienne (il y a 78 aéroclubs rien qu’en Ile de France) vers Dieppe dans un Cessna 172, cela coûtera environ 220 euros. Soit 55 euros par personne pour le voyage aller/retour en avion. Est-ce si cher que cela ?

La contrainte météo

« Si la météo le permet » est une contrainte qu’il faut accepter dès le départ. Si le vent est trop fort, si la visibilité n’est pas suffisante, il faudra renoncer à ses projets. Mais ça nous aide aussi à comprendre pourquoi les compagnies aériennes ont parfois des retards et à attendre tranquillement que les conditions climatiques s’améliorent. La sécurité avant tout !

Pour savoir si on a le goût de telles aventures, le mieux serait de faire un baptême de l’air. Presque tous les aéroclubs le proposent (50 à 70 euros). C'est une idée cadeau à faire ou à se faire.

Attention – cela peut devenir votre nouvelle passion!