Les clichés ont la vie dure. Ainsi, on associe immanquablement les châteaux écossais à la présence de fantômes qui roderaient, la nuit, dans les recoins sombres de ces bâtisses ancestrales. La ville dont il est question ici ne se situe pas en Ecosse, mais dans le Nord-ouest de l’Angleterre. Car si Chester est célèbre outre-Manche, ce n’est pas uniquement pour son attrait touristique; c’est aussi parce qu’on la considère comme étant "la ville la plus hantée d’Angleterre"…

A la frontière du Pays de Galles

Chester est une ville de 115000 habitants du Nord-Ouest de l’Angleterre, dans le Cheshire. Cette cité raffinée attire de nombreux touristes en raison de son caractère original et authentique.

Elle peut en effet se targuer d’avoir su conserver de très nombreux vestiges de l’époque romaine (elle se nommait alors Deva) et du moyen-âge. On peut ainsi se promener sur les remparts qui encerclent la ville, toujours en bon état, ou observer avec émerveillement les très nombreuses et jolies maisons à colombage. A noter que Chester est la seule ville anglaise dont les noms de rues sont en anglais et en latin.

Une des plus grandes attractions de la ville sont les Rows, ces galeries marchandes couvertes sur deux étages, aménagées dans des maisons à colombage. On y trouve notamment la boutique "The Tree Arches", dont la devanture date du XIIe siècle.

Autre curiosité : le terrain de football, partagé en son milieu par la frontière avec le pays de Galles, si bien qu’un but est anglais, l’autre...gallois! Mais ce n’est pas la seule étrangeté de cette cité atypique…

"Charlie" et "Herbert"

Chester doit effectivement sa réputation à un autre phénomène : la présence supposée de fantômes. Et en très grand nombre à priori! Ce qui fait que l’on y vient parfois uniquement pour tenter d' "observer" ces étranges habitants. Et Le tourisme local s’est adapté, puisque des visites guidées (Ghosts tours) ont lieu, exclusivement sur ce thème, à la tombée de la nuit.

Au fil des siècles, de nombreux mythes et légendes se sont répandus, conférant ainsi une certaine célébrité à plusieurs des prétendus fantômes de la cité.

Ainsi, un moine à capuche apparaîtrait souvent aux alentours de l’Eglise St Jean (St John’s Church). Il se serait manifesté pour la 1ère fois en 1881, après l’effondrement de la grande tour, et aimerait à se promener aux alentours de l’édifice, errant jusqu’à la rivière proche et disparaissant comme par magie lorsqu’il est aperçu. Il est considéré comme un des fantômes les plus actifs de Chester. Quant à la Cathédrale, elle abriterait également un de ces"hôtes" mystérieux.

On parle aussi de deux autres moines, qui roderaient sur Pepper’s Street, non loin des magasins, et que les habitants ont affectueusement nommés "Charlie" et "Herbert".

"Old Jack" est le nom d’une autre célébrité locale. Cette silhouette fantomatique et son casque de cuivre hanterait les allées d'un restaurant installé à la place de l'ancienne caserne de pompiers, sur Northgate Street.

Quant à la Queen’s School, située sur la City Walls Road, les portes des salles de classe de musique auraient tendance, paraît-il, à s’ouvrir et se refermer toutes seules…

Ces quelques fantômes ne sont que quelques-uns d’une très longue liste dont on trouve le détail ici.

Les villes hantées en Angleterre

Chester n’est pas la seule ville à détenir une réputation de ville hantée au Royaume Uni. Mais sa configuration lui donne une longueur d’avance sur d’autres, et lui permet ainsi d’obtenir ce statut de "ville la plus hantée du pays".

Dave Sadler, de parasciences.org.uk, ne dit rien d’autre lorsqu’il affirme que "…Chester, pour sa taille, a la plus grande activité fantomatique du pays. Certains disent que c’est York ou Derby, mais je ne suis pas d’accord. Le nombre de fantômes par rue à Chester est phénoménal".

Sur Hauntedchester.com, on explique en substance que la ville, par son histoire très ancienne et les invasions successives qu’elle a connues (Celtes, Vikings, Normands…) et auxquelles elle a résisté, est le terrain idéal pour ce genre de "présences", car elle a connu tous les hauts et les bas de l’existence humaine.

Et le site d’ajouter que ces légendes n’ont jamais disparu au fil des siècles. Ce qui permet à la ville de revendiquer sa place de N°1.

De la cathédrale au zoo

Il serait néanmoins réducteur de résumer la ville à son seul aspect surnaturel. Comme évoqué plus haut et en plus de ses célèbres Rows, la ville propose de nombreuses autres sites à visiter ou activités.

  • La Cathédrale. Ses travaux ont démarré au XIe siècle. D’inspiration gothique, on y observe cependant diverses formes architecturales fonction des transformations qu’elle a connues.
  • La promenade sur les remparts : idéal pour les amoureux d’Histoire
  • Le Grosvenor Park : c’est un des plus beaux du pays. Il a été ouvert en 1867 et réalisé par le célèbre paysagiste Edward Kemp.
  • Les courses de chevaux : elles sont célèbres car elles se déroulent dans le plus ancien et plus petit hippodrome du pays : le Roodee.
  • Le Zoo : le principal et un des plus visités d’Angleterre grâce à ses quelque 7000 animaux, dont 400 espèces rares, exotiques et menacés. Il jouit d’une très belle notoriété.
Une loi toujours en vigueur dit que tout habitant de Chester a le droit de décocher une flèche au niveau des jambes s’il croise deux Gallois ensemble un samedi soir après 21h00! L’histoire ne dit pas si cette loi s’applique également aux…fantômes.

Autres sources :

- cmsfr.eghn.org

- esl.ch

- visitengland.com

- Le guide du routard, Angleterre-Pays de Galles, éd 2005