Le 3 décembre 2012, pour la finale de la troisième édition du concours Champagne en Cuisine lancé par le syndicat général des vignerons (SGV), l’exigence qualitative a encore franchi une étape, et s‘est recentré sur la gastronomie. Les quatre finalistes se sont retrouvés comme à l’accoutumée dans la cuisine d’Arnaud Lallement, le chef étoilé de l’Assiette Champenoise, avec à l’honneur les Champagnes de Vignerons !

Trois mini plats

A la fin du chronomètre et de la longue délibération des six membres du jury, c’est Alexandra Vaagahu et son concept de plateau-télé autour d‘un champagne et de trois agrumes (blog www.desgoutsdescouleurs.com) qui est sortie victorieuse pour un petit point.

«J’ai voulu casser l’image classique du champagne par cette présentation ludique», explique la blogueuse. «J’ai choisi un millésime issu d’un terroir permettant de sédimenter la langue afin de mieux apprécier les arôme de citron vert et d’orange.»

Arnaud Lallement, le président du jury, et Olivier Cossy, le responsable de la commission Communication du SGV, ont tous les deux souligné que les recettes étaient plus abouties que les années précédentes car les candidats avaient particulièrement fait un effort dans la démarche accord met-vin. «Il y a du vrai boulot !», lance le chef champenois. «Au niveau des cuissons et des assaisonnements, c’est vraiment top. Et les participants ont bien bossé leur connaissance du champagne. L’accord nous a particulièrement tenu à cœur. C’est un réel aboutissement pour les 4 finalistes qui se tiennent dans un mouchoir de poche en neuf points d’écart. Alexandra a su prendre des risques impressionnants en cuisinant 3 mini plats, mais surtout c’est la qualité du résultat final qui compte.»

Plus grande ampleur

A noter que cette année, à partir du mois de septembre les blogueurs avaient dû travailler autour de champagnes millésimés afin d’élaborer une recette en fonction de leur ressenti. Autre détail d’importance, lors du premier tour ce furent 30 participants qui rivalisèrent d’ingéniosité.

«Le 23 octobre, le jury a sélectionné 10 candidats en fonction de l’originalité et du meilleur accord», précise Sandra Cizeron, responsable Promotion des Champagnes de Vignerons. «Lors du salon du blog culinaire de Soissons, ils ont participé à une master class sur le champagne en compagnie du sommelier et ambassadeur du champagne Geoffrey Orban. Ils ont alors reçu de précieux conseils. C’est à l’issu de ce salon que le jury à retenu les quatre finalistes, dont pour la première fois un homme, le Belge Philippe Loyen.»

Le jour J, une ultime formation œnologique est venue compléter les connaissances des blogueurs, avant d’en découdre lors de la finale. Les membres du jury sont passés aux côtés des concurrents pour regarder l’évolution des recettes et poser des questions. L’équipe d’Arnaud Lallement était omniprésente pour prêter main forte, le tout dans la bonne humeur. Bref, une ambiance sérieuse et studieuse mais très conviviale.

Le chef de Tinqueux a même donné quelques derniers conseils aux participants dans les 5 dernières minutes du temps de préparation.

Au final, il n’a pas été simple de départager Aude Charreau (émincé de homard sur gelée d‘agrumes et son espuma d‘asperges), Philippe Loyen (gnocchi de carotte à l’orange-langoustine), Isa-Marie Grujards (Saint-Jacques automnales) et Alexandra Vaagahu.