Vallauris est une commune, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence- Alpes-Côte d’Azur. Son histoire indissociable de celle de la céramique, est un atout pour la Biennale internationale de Vallauris – Création contemporaine et céramique.

C’est en 1966 qu’un concours national de céramique est créé à l’initiative de céramistes de Vallauris avec l’appui de la municipalité. En 1968, celui-ci devient une biennale internationale de céramique d’art : la formule est lancée et perdurera avec succès jusqu’à aujourd’hui.

En 2006, la Biennale a fêté ses quarante ans d’existence et est devenue, pour l’occasion, une Biennale internationale de céramique contemporaine marquant la volonté de ses organisateurs d’inscrire la création céramique dans le monde de l’art contemporain

Le concours

Depuis 2006, le concours est réservé aux créateurs, citoyens de l’Union Européenne. Trois sections témoignent de la multiplicité et de l’évolution des pratiques céramiques :

La première est consacrée au contenant, une vision "traditionnelle" de la céramique, même si elle permet toutes les possibilités, toutes les transgressions envisageables avec un tel médium.

La seconde est consacrée au design. Sont présentées des œuvres réalisées en collaboration avec des céramistes, manufacturiers ou encore industriels.

Une troisième est réservée à la céramique architecturale, sculpturale ou conceptuelle, élargissant ainsi les champs exploratoires de ce médium plusieurs fois millénaire.

Le Japon : pays invité d’honneur

Depuis 2006, un pays est invité d’honneur de la Biennale. Invité d’honneur en 2012, le Japon a été choisi en raison de l’excellence de sa production de céramique mais également en solidarité suite à la catastrophe du 11 mars.

D’autres évènements seront mis en place lors de la Biennale avec notamment la venue de plusieurs artistes sélectionnés. Durant cinq jours, les visiteurs pourront participer à une série de conférences, ateliers, démonstrations…

À noter également qu’à l’occasion de la Biennale, Fukami Sueharu créera une œuvre monumentale spécialement pour la manifestation.

Les expositions

Six expositions sont installées dans différents lieux de Vallauris. Un véritable parcours dans la ville est ainsi proposé au public.

  • Arts du Feu, de la transformation de l’espace : chefs-d'œuvre de la porcelaine japonaise contemporaine.
L’exposition présentera des céramistes originaires de différentes régions du Japon, travaillant exclusivement la porcelaine avec chacun des techniques différentes. Le visiteur pourra ainsi découvrir une vision de la production de porcelaine japonaise à son plus haut niveau. Internationalement reconnus, ils ont également, en commun, un intérêt pour la forme.

  • Hayashi Shigeki
L’œuvre de Hayashi Shigeki est inspirée par la science-fiction, les films d’animation et le Manga.

Originaire d’une région réputée pour sa production de porcelaine domestique, il a choisi ce médium par lequel il peut exprimer au mieux ses idées artistiques. Les techniques traditionnelles sont, ainsi, appliquées à une vision moderne de l’art.

  • Victoria Wilmotte
Victoria Wilmotte a choisi de faire intervenir un groupe de designers et amis qui, tout en s’inspirant et en renouvelant le répertoire de la production de Vallauris, vont travailler autour du thème de l’objet en utilisant la matière comme un liant permettant de créer de l’objet fonctionnel.

L’utilisation possible d’autres matériaux permet de souligner que la céramique n’est pas seulement un contenant mais que dans notre quotidien aussi bien que dans le mobilier, elle peut être un support.

  • L’Espace des métamorphoses.
L’Observatoire de l’Espace du CNES, pôle culturel de l’agence spatiale française, propose une exposition dans la Chapelle de la Miséricorde qui met en scène les relations entre création contemporaine, céramique et univers spatial : L’Espace des métamorphoses.

A la fois matière première pour de nombreux artistes et matériau performant pour des équipements techniques spatiaux, la céramique se révèle au fil de l’exposition comme un medium privilégié permettant au public de s’immerger dans le monde de l’Espace.

En 2000, le CNES, l’agence spatiale française, crée l’Observatoire de l’Espace afin de replacer l’Espace au centre de préoccupations patrimoniales, historiques et artistiques.

  • Atelier polyhedre
Ce jeune duo d’artistes, Baptiste Ymonet et Vincent Jousseaume, ont fondé, en 2004, un studio de création et de production, avec la volonté de créer une céramique design et décalée pour la table et l’objet de curiosité.

Ils ont une approche transversale de l’objet entre le travail du designer, de l’artisan et du plasticien. Ils ont choisi de travailler exclusivement la faïence et de mouler à la main chacun de leur objet.

  • Dessiner le vide
L’exposition propose de montrer comment des artistes actuels, en partant de contenants traditionnels, dépassent la simple fonction pour créer de véritables sculptures qui structurent l’espace.

Par ces recherches formelles, le vide prend forme et se dessine autour, entre et dans les œuvres. Ainsi, les objets dialoguent entre eux, deviennent paysages ou sculptures abstraites…

Renseignements pratiques

  • Musée Magnelli : 04 93 64 71 83
  • Maison du Tourisme : 04 93 63 82 58 / 04 93 63 73 12

Les lieux de la Biennale

  • Musée Magnelli, Musée de la Céramique : place de la Libération - Vallauris
  • Salle Eden : place de la Libération - Vallauris
  • Maison des quartiers : rue Clément Bel - Vallauris
  • Chapelle de la Miséricorde : place Jules Lisnard - Vallauris
  • Espace Grandjean : avenue Gerbino - Vallauris
  • Salle Jules Agard : boulevard des Deux Vallons – Vallauris