Le mardi 22 mars, à 19 h 30 s'est déroulé à Bourg-lès- Valence ( 26) au lieu dit, La Cartoucherie, le 2e Prix du public adulte, en prélude au 17 e Festival d'un Jour. Une édition qui se tiendra dans une quinzaine de 4 villes situées autour du Grand Valence, ( Bourg-lès-Valence, Portes-lès-Valence, Guilhérand-Granges ) et 7 autres villes et villages de l'arrière pays drômois (Chabeuil, Montmeyran,La Baume-Cornillane, Upie,Saint Vallier, La Chapelle en Vercors, Dieulefit).

17 e édition du Festival d'un Jour : le Canada à l'honneur

Depuis 2010 est décerné au même titre qu'un prix du public enfant un prix du public adulte. Cette année, le prix du Jury adulte est organisé autour de la thématique du cinéma d'animation canadien, par l'association pour le développement du cinéma d'animation l'Equipée et le Train-Théâtre de Portes-lès -Valence. Ce partenariat fait échos au festival de chanson francophone nord américaine "Aah Les Déferlantes"(14 au 19 mars 2011 Train Théâtre Portes-lès-Valence).

Autour de la présidente Laetitia Charbonnier et Anne-Sophie Rey (coordinatrice du 17 e festival d'un Jour), une centaine de personnes venues de la Drôme et même de l'Isère ont participé à l'élection du court métrage d'animation qui sera projetés lors de la cérémonie de clôture du 17 e Festival d'Un Jour.

Le Festival d' un Jour :tranches de vies nord américaines

Au programme 3 films nord-américains produits par l'Office National du Film Canadien. (promotion de la culture canadienne à travers le monde). L'O.N.F créée en 1935 participe à la réalisation de films documentaires, et de films d'animation. Depuis quelques années, l'O.N.F dispose même d'un département photographique.

L'O.N.F dispose d'une section dédiées aux réalisateurs francophones et anglophones, dont le plus célèbre reste Norman McLaren.

Enfer et Paradise

Le public studieux, assis sur des bancs d'écoliers et des tabourets ont successivement vu les 3 films en compétition, 3 ambiances. Louise, film de 2004 réalisé en dessin sur papier et ordinateur 2 D par Anita lebeau, raconte le quotidien d'une personne âgée. Paradise ( 2007) , de Jesse Rosensweet singe le quotidien d'un couple américain à l'aide de marionnettes au faciès neutre. When the Day breaks, de Wendy Tilby et Amanda Forbis (1999) réalisé au crayon et peintures sur photocopies a posé un cas de conscience chez les jurés.

Après la diffusion des films, les jurés accompagnés d'un professionnel du cinéma d'animation se retirent pour délibérer. Critères esthétiques, narration, environnement sonore, ou coup de coeur, la discussion est vive, parfois enflammée. Au final après avoir entendu les arguments des uns et des autres, il est temps d'annoncer pour la présidente le vainqueur. Paradise et sa critique de l'American way of life remportant le prix du jury adulte.