La planète Mars, aussi grosse que la Lune dans le ciel nocturne :quel évènement. Et, comme nous l'indique le mail que nous avons presque tous reçu, c'est un évènement à ne pas manquer car il ne se reproduira pas avant 2287... une éternité. Et pour cause !

Un évènement à ne pas manquer... selon l'intox'

« le 27 août prochain, à 0h30, la planète Mars sera la plus brillante dans le ciel étoilé », indique le message. À cette heure-là, il y a bien un astre très brillant dans le ciel, vers le sud, mais il s’agit de Jupiter. De fait, Mars a été au plus près de la Terre un 27 août, mais en 2003 et non 2012 (et non plus en 2009, date du début du canular). La planète Mars, aussi grosse que la Lune dans le ciel nocturne...

C’est évidemment un canular !

La tromperie vis-à-vis des non-spécialistes apparaît d’autant plus crédible qu’elle se fonde sur des bribes d’informations réelles, périmées et… modifiées. Mars « sera aussi grosse que la Pleine Lune, bien qu’elle soit à 34,65 millions de miles de la Terre. Cela nous apparaîtra, à l'œil nu, comme si la Terre possédait 2 Lunes ! » En réalité, ces lignes sont reprises d’une annonce faite en 2003 lors du passage de Mars au plus près de la Terre. La distance donnée est exacte pour 2003, mais, à l’œil nu, Mars apparaissait aussi ponctuelle qu’une étoile. L’annonce initiale est ici tronquée d’un détail qui a son importance : «avec un grossissement de 75 fois, Mars apparaîtra aussi grande que la Pleine Lune à l’œil nu ».

Sans grossissement, que dalle!

Pour accentuer le caractère extraordinaire du rendez-vous, le mail conclut sur : « La prochaine fois que cet événement se reproduira sera en 2287 ». Au sens strict, c’est exact. En raison de l’excentricité de l’orbite de Mars, sa distance à la Terre lorsqu’elle est au plus près varie fortement d’une opposition à l’autre. Aussi, la configuration la plus favorable se produit lorsque l’opposition a lieu fin août, comme le fut le cas en 2003. En fait, la prochaine configuration très favorable aura lieu en 2035, mais celle de 2287 sera très légèrement meilleure, avec une distance 2% plus faible qu’en 2035 : une différence imperceptible.

C'était en mars qu'il fallait observer Mars!

Le 03 mars 2012, à 20h10 UTC, la planète Mars se trouvait alignée avec le Soleil et la Terre. C'est l'opposition, moment où la différence de longitude géocentrique entre Mars et le Soleil est de 180 degrés. Cet événement ne se produit que tous les 26 mois environ (780 jours en moyenne). Pendant cette période, Mars est visible une grande partie de la nuit, et passe à sa plus courte distance de la Terre. En conséquence, son diamètre apparent est maximal. C'est donc la période la plus favorable pour l'observer.